Actuellement, vous avez trois mois à partir de votre début d’exercice en Suisse pour faire le choix entre une assurance suisse LAMal et la CMU. (Droit d’Option)

Choisir l’assurance vous convenant le mieux:

La CMU:

  • vous coûtera 8% de votre RFR.
  • pour des prestations identiques au régime générale francais sur le territoire francais.
    • limitées si vous ne
 prenez pas d’assurance complémentaire (« mutuelle »), notamment pour l’hospitalisation, les soins dentaires et les soins d’optique.
  • Ce choix peut convenir à ceux qui ont des revenus limités et plusieurs ayants droit

    • Mais avant de choisir cette solution, tenez néanmoins comte du fait que CSG et CRDS risquent de vous être également rapidement demandés,
 ce qui multiplie par deux la facture.
  • Les soins reçus en Suisse seront très mal remboursés, et en même en cas d’urgence médical, certains frais seront à votre charge (ambulance…)
    • il est vivement conseillé de souscrire à une assurance complémentaire.

 

Les assurances LAMal

  • Les cotisations sont raisonnables et ne dépendent pas de vos revenus.
    • en cas de faibles revenus, il vous sera possible de faire une demande de subsides auprès des autorités cantonales
  • niveau de couverture beaucoup plus intéressant sur les 2 territoires.
  • sont individuelles, et tous les ayants droit du travailleur frontalier doivent être assurés dans la même caisse d’assurance maladie que lui.
    • Ce choix peut convenir à ceux qui ont des revenus importants et peu d’ayants droit.
  • une franchise annuelle de 300,-Frs sur le territoire Suisse.
    • ne s’appliquera pas sur les soins reçu en France, remboursé sans franchise au tarif « Sécu ».

 

NB sur les ayants droit:  Si votre conjoint travaille lui en france, vos enfants peuvent être rattachés à son assurance sociale francaise, et vous n’avez pas d’ayants droit !

Si vous avez un doute quand au meilleur régime selon votre situation particulière, nous vous conseillons de prendre contact avec des professionnels qui maitrisent le sujet.

Les courtiers en assurances frontalières seront les plus à même de vous conseiller. Il faut savoir que les courtiers facturent leurs services aux assureurs et non aux assurés.

Nous pouvons vous suggérer un trop peu nombreux courtiers suisses à avoir toujours défendu la cause des frontaliers:

Euro Suisse Courtage
http://www.euro-suisse-courtage.ch/

contact@euro-suisse-courtage.ch